Novembre 2012 : Lac Nakuru

Après cette merveilleuse semaine passée dans le Maasaï Mara, nous avons fait une halte d’une journée au Lac Nakuru avant de poursuivre notre voyage plus au Nord.

Le Lac Nakuru, habituellement réputé pour sa très forte concentration en flamants roses nous réservait quelques surprises…
En effet, suite à de nombreuses et fortes pluies au cours des mois passés, le niveau du lac est monté particulièrement haut. Au point que certaines pistes le long du lac étaient fermées, noyées sous les eaux! Mais cette abondance d’eau n’a pas eu que pour effet de faire déborder le lac!

Nakuru_09_110912Elle a aussi engendré une importante désalinisation du lac avec comme conséquence directe la quasi disparition de ces micro organismes qui composent la nourriture des flamants. Ceux-ci sont donc provisoirement partis vers d’autres lacs à la recherche d’une nourriture plus abondante et leur population est ainsi passée de plus d’un million à quelques milliers!
La configuration du lac ayant donc beaucoup changé et certaines espèces étant devenue plutôt difficile à débusquer sont deux raisons pour lesquelles nous n’avons que peu photographié au lac Nakuru, si à cela on ajoute une météo capricieuse, faites d’orages, de fortes pluies et d’un ou deux petit rayon de soleil.
Peu importe… je n’avais jamais vu le lac dans cet état et je n’allais pas renoncer à en profiter, d’autant que cette année notre halte à cet étape était bien plus courte que d’habitude.
Quelques échassiers et rhinocéros auront donc été la maigre récompense de notre temps passé à essayer de profiter au mieux de ce lieu qui, malgré les conditions, demeure toujours aussi majestueux.

A bientôt pour de nouvelles photo de notre dernière étape… les Aigles pêcheurs du lac Baringo.