Juillet 2010 : Pic Epeiche

Je vais vous raconter aujourd’hui la suite de cette magnifique journée du mois de juin. Magnifique journée durant laquelle non seulement j’ai eu la possibilité de photographier le Martin Pêcheur. En effet, Thierry avait gardé une petite surprise, une cerise à déposer sur ce magnifique gâteau… car à quelques dizaines de mètres de la nichée de Martin Pêcheur se trouvait une autre nichée mais de Pic Epeiche!

Pic51_050610Bien entendu, comme à son habitude, le Pic Epeiche a percé son nid dans un arbre… tout en haut d’un arbre d’une bonne dizaine de mètres! Et pour pouvoir le photographier dans de bonnes conditions, hors de question de prendre les photos depuis le plancher des vaches. Thierry avait donc installé, contre l’arbre d’en face, une immense échelle en bois de 6 ou 7 mètres de haut! L’exercice consistait donc à monter tout en haut de cet échelle… ce qui n’était pas forcément chose aisée, surtout avec dans un bras l’appareil photo et son objectif (environ 5 kilos) et dans l’autre bras un filet de camouflage. Mais Thierry avait tout prévu, même un baudrier histoire de se sécuriser. Car passer des heures en haut de cette échelle sans pouvoir bouger est un exercice vraiment difficile pour les jambes! Heureusement qu’il ne fallait pas porter le matériel à bout de bras pendant tout ce temps… car une fois de plus, le soucis du détail de Thierry me facilitait bien la vie. Il avait en effet attaché un trépied contre le tronc de l’arbre, ce qui m’a permis, une fois en haut, de fixer l’appareil dessus et d’avoir les mains libres pour me concentrer sur mes photos! Une fois installé là-haut, le filet sur la tête, le baudrier attaché à l’arbre pour ne pas risquer de tomber… plus qu’à attendre que le Pic ne vienne nourrir le petit qui se trouvait dans le nid. Et il n’aura pas fallu attendre longtemps puisqu’à peine 10 minutes après que je me sois « confortablement » installé, le Pic est venu, toutes les 15 minutes environ, pour nourrir son petit! Et malgré des conditions de lumières difficiles, une fois encore, le spectacle de la nature s’offrait à moi, une fois encore! Quel bonheur de pouvoir observer ces moments si particuliers de la vie sauvage, seul, en haut de mon arbre, avec pour seul compagnon le chant des oiseaux… J’espère que vous aurez du plaisir à découvrir ces nouvelles photos!

P.S.: Je précise que toutes ces photos, ainsi que l’installation de l’affût ont été réalisés avec les plus grandes précautions afin de ne pas déranger les oiseaux ou de risquer de nuire à la nichée!! Toutes les informations nécessaires ont été prises au préalable auprès de personnes compétentes!! Il s’agit avant tout de préserver la nature et ces photos ne sont pas réalisées à n’importe quel prix. La vie ou la survie d’une espèce dépasse de loin la valeur de n’importe quelle photo!