Août 2011 : USA – Monument Valley

Étape un peu plus courte que les précédentes, nous mettons aujourd’hui le cap au Sud pour 270km de route en direction des paysages de la grande époque des Western américains et de la réserve des indiens Navajo : Monument Valley. Décrétée « National Monument » en 1958 et administré par les indiens Navajo, elle se situe à la frontière entre l’Arizone et l’Utah.

USA2011_MonumentValley075_170611Contrairement à tous les parcs nationaux visités jusqu’ici et pour lesquels il faut parfois plusieurs heures de marche pour atteindre les points les plus beaux, ici pas besoin de gros effort, le point de vue le plus impressionnant se situe sur le… parking principal!
Il est possible de contempler depuis ce point une vue célèbre parmis toutes les vues de l’Ouest américain, qui n’a en effet jamais vu ce paysage composés de ces immenses formations de grès dans une bande dessinée, un film, un documentaire… (C’est dans le western « Stagecoach » (1938), de John Ford, où John Wayne fit ses débuts, qu’on a pu découvrit ce paysage qui sert (et à servit) de support à de nombreux films (la chevauchée fantastique, Rio grande) et publicités (Marlboro)…
Cette réserve n’est pas très grande et y rester un jour 1/2 est largement suffisant. Ce qui est le plus impressionnant ici c’est que d’un jour à l’autre, en fonction de la nébulosité du ciel et du vent qui, dans l’après-midi, soulève des tonnes de sable, les couleurs du levé et couché de soleil peuvent être radicalement différentes.
Comme il n’y a pas des multitudes de possibilité au niveau des photos à réaliser, j’ai essayé de jouer un maximum avec ces blocs de grès pour varier les compositions et de jouer avec le ciel, les nuages et les lumières dégagées par le soleil et… la lune. Parce qu’une fois de plus, le réveil a sonné très tôt, juste assez tôt pour arriver à la minute ou le soleil se levait et où la lune se couchait. Quelle chance de pouvoir profiter des deux en même temps!
J’espère que ces photos vous plairont et je vous dit à bientôt pour l’avant-dernière et probablement plus incroyable étape de ce voyage : Antelope Canyon.